Bienvenue sur le site officiel de Sanvignes

travaux baudras em2La salle de goûter de l’école maternelle des Baudras a été rénovée pendant les vacances de la Toussaint. Le plafond a été rabaissé pour permettre une meilleure isolation phonique et thermique.

Il a permis également d’intégrer de nouveau panneaux lumineux LED qui encore une fois permettront des économies d’énergie non négligeables.

La peinture a été refaite. Les enfants désormais goûtent dans une ambiance bleue apaisante. Le sol a été changé et des placards muraux ont été créés.

Ces travaux auront coûtés 16 000 €.

 

Durant tout le week-end et les jour précédent, le Comité des Fêtes de Sanvignes s'est démené pour que tout se passe bien. Le travail des bénévoles a été récompensé puisque la foule s'est pressée dans les allées et ceci bien avant l'ouverture officielle. Produits de bouche, artisanat, idées cadeaux... tout était réuni pour le plaisir de chacun des visiteurs. La classe de saxophone de l'Ecole Municipale de Musique dirigée par Christophe Têtard, un groupe de cuivre et l'Harmonie "Le Réveil social des Travailleurs" ont joué des airs de Noël le samedi et le dimanche. Le coin restauration quant à lui n'a pas désempli. L'ambiance générale était, comme chaque année, très festive et conviviale. 

Voir toutes les photos

Horaires d’ouverture de l’antenne de Sanvignes pour le mois de janvier :

- Mardi 07 : 10h30-13h -- 14h-16h45

- Jeudi 09 : 8h30-12h45

- Mardi 14 : 14h-16h45

- Jeudi 16 : 8h30-12h45

- Mardi 21 : 10h30-13h -- 14h-16h45

- Jeudi 23 : 8h30-12h45

- Mardi 28 : 14h15-17h45

- Jeudi 30 : 8h30-12h45

 

11La soupe d'endives de M. le Maire (pour 6 pers)

Ingrédients :

- 1 oignon

- 1kg d'endives

- 2 à 3 pommes de terre

- 3 cubes de bouillon de poule

- 1 cuil à soupe d'huile d'olive

- crème fraiche

Couper les oignons et les endives en petites lamelles. Les faire resuer dans de l'huile d'olive. Ensuite les couvrir avec 1,5 L de bouillon. (eau + bouillons cubes) 

Rajouter les pommes de terre. Laissez cuire 45 minute à la casserole ou 20 min à la cocotte minute. Mixer ! Assaisonner à votre goût (poivre, épices...)

Ajouter de la crème fraiche au moment de servir.

Le petit + : Vous pouvez ajouter quelques lardons ou des lamelles de jambon revenus à la poële ou des croutons... ou les deux !

L'astuce : pour oter l'amertume, rajouter un morceau de sucre au moment de resuer ou 2 à 3 carottes.

 

9La soupe au petits pois d'Annie (pour 4 pers)

Ingrédients :

- 3 petits oignons nouveaux (mais ça marche aussi avec un vieux)

- 500 ml

- 700g de petits pois écossés (mais congelés, ça marche aussi)

- 1 cube de bouillon de poule

- 300 ml de crème liquide

- sel et poivre

Dans une cocotte, mettez tous les ingrédients sauf la crème. Laissez cuire 40 min à la casserole ou 20 min à la cocotte minute. Mixez ! Rajoutez la crème au moment de servir.

Le petit + : Vous pouvez des chips de pancetta et quelques feuilles de menthe.

Bonne dégustation !

 

 

travaux treche4Les travaux de rénovation du chauffage ont pris fin à la salle de la Trèche. Le système géothermique (HQE)* datant de 2006 a été conservé, seuls les pompes et les flux de ventilation ont été revus.

Un groupe de rafraichissement a été installé à l'extérieur de la grande salle. Il permettra, par fortes chaleurs d'abaisser la température de 6° à l'intérieur de la salle.

Ces travaux auront coûté 175 000 € dont 30% ont été subventionné par l'Etat dans le cadre de la DETR.

M. Jean-Claude LAGRANGE a convié les présidents des associations les plus utilisatrices afin de leur faire une visite "V.I.P.".

 

 

 

travaux treche3

*La Haute qualité environnementale ou HQE, en France, s'est progressivement établie, du début des années 1990 à 1997 entre divers acteurs du bâtiment, de l'environnement et des maîtres d'ouvrages. C'est une démarche qualité récente et encore perfectible (notamment en y intégrant la biodiversité), qui intègre toutes les activités liées à la conception, la construction, le fonctionnement et la déconstruction d'un bâtiment, (logement, bâtiment public, tertiaire ou industriel).

La Haute Qualité Environnementale s’intéresse spécifiquement à l’environnement, mais en reconnaissant que celui-ci ne peut être durablement conservé dans une société qui va mal ; aussi la démarche qualité intègre-t-elle également des aspects sociaux. Ceux-ci peuvent faire l’objet d’un travail plus large et complet par exemple au travers des P.L.U. (Plans locaux d'urbanisme).

Si aujourd'hui, la démarche Haute Qualité Environnementale est essentiellement appliquée à des bâtiments isolés, il est souhaitable de l'adapter à des ensembles cohérents, tels que zones d’activité, quartiers construits ou rénovés (éco quartiers, ville renouvelée sur elle-même). Des réflexions sont en cours quant à une déclinaison pour les infrastructures de transport d’énergie, de matières, d’information...

La Haute Qualité Environnementale est choisie, non pas par obligation légale, mais pour des raisons éthiques et/ou économiques, éventuellement d'image, en sachant qu’en termes de « coût global », des coûts de fonctionnement et parfois de construction seront évités, avec de nombreux bénéfices environnementaux et sociaux. Les coûts évités sont notamment : moindre pollution, moindre consommation de ressources pas ou peu renouvelables, recyclabilité accrue, souplesse de conversion à d’autres usages, coûts d’exploitation réduits, faibles impacts sanitaires (maladies, troubles divers) ou sociaux, etc. C’est aussi une réponse à une demande sociale qui évolue. Les citoyens souhaitent plus de qualité de vie, de commerce éthique et donc équitable, de soutenabilité du développement, d'éco-citoyenneté, de nouvelle gouvernance, etc.). Habiter ne devrait plus contribuer à la dégradation de l'environnement.

Pourquoi construire HQE ?

- pour réduire notre empreinte écologique.

- parce que nous passons 80 % de notre temps à l’intérieur de bâtiments

- pour notre bien-être, parce que la qualité de l’air intérieur influe sur notre santé

- parce que la construction et l’usage de ces bâtiments consomme beaucoup d'énergie et de ressources non renouvelables (40 % de la consommation d’énergie en France) alors même que des techniques actives et passives d'efficience énergétiques permettent de fortement diminuer les consommations d'énergie et donc la pollution et le risque associés, pour un confort amélioré.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris