Bienvenue sur le site officiel de Sanvignes

Ce mardi 18 juin 2019, les anciens combattants, les élus de Sanvignes et quelques sanvignards s'étaient réunis pour commémorer l'appel de 18 juin 1940 lancé par le général De Gaulle.

Joseph Jeannot du comité de liaison des associations d’anciens combattants de Sanvignes a lu le texte du général :

« Les chefs qui, depuis de nombreuses années, sont à la tête des armées françaises, ont formé un gouvernement. Ce gouvernement, alléguant la défaite de nos armées, s'est mis en rapport avec l'ennemi pour cesser le combat.

Certes, nous avons été, nous sommes submergés par la force mécanique, terrestre et aérienne de l'ennemi.

Infiniment plus que leur nombre, ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui nous font reculer. Ce sont les chars, les avions, la tactique des Allemands qui ont surpris nos chefs au point de les amener là où ils en sont aujourd’hui.

Mais le dernier mot est-il dit ? L'espérance doit-elle disparaître ? La défaite est-elle définitive ? Non !

Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dis que rien n’est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire.

Car la France n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle n'est pas seule ! Elle a un vaste Empire derrière elle. Elle peut faire bloc avec l'Empire britannique qui tient la mer et continue la lutte.

Elle peut, comme l'Angleterre, utiliser sans limites l'immense industrie des Etats-Unis.

Cette guerre n'est pas limitée au territoire de notre malheureux pays. Cette guerre n'est pas tranchée par la bataille de France. Cette guerre est une guerre mondiale. Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n'empêchent pas qu'il y a, dans l'univers, tous les moyens pour écraser un jour nos ennemis. Foudroyés aujourd'hui par la force mécanique, nous pourrons vaincre dans l'avenir par une force mécanique supérieure. Le destin du monde est là.

Moi, général de Gaulle, actuellement à Londres, j'invite les officiers et les soldats français qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, avec leurs armes ou sans leurs armes, j'invite les ingénieurs et les ouvriers spécialisés des industries d'armement qui se trouvent en territoire britannique ou qui viendraient à s'y trouver, à se mettre en rapport avec moi.

Quoi qu'il arrive, la Flamme de la résistance française ne doit pas s'éteindre et ne s'éteindra pas.

Demain, comme aujourd'hui, je parlerai à la radio de Londres. »

18juin2019

Première fête du sport le samedi 29 juin de 14h à 17h30 à la piscine.

Cette après-midi remplace l'ancien forum des associations qui se déroulait au COSEC. Trop statique et pas assez vivant, les associations sportives de la commune ont décidé de changer de formule. La fête du sport est donc née d'une volonté commune des associations de faire participer les gens, les petits comme les grands, qui le souhaitent à des ateliers d'une demi-heure. Vous pourrez ainsi essayer : badminton, gymnastique, handball, tennis, natation, football, danse, judo, roller derby, agility et obéissance.

Sur place, Bernard Achard, animera la manifestation, vous pourrez voir des démonstrations, essayer tous les sports, vos enfants pourront venir prendre des photos avec les trois mascottes présentes et la buvette de la piscine sera tenue par les élèves de l'avant garde du collège Roger Vailland.

Le but de cette après-midi est de donner envie aux visiteurs de pratiquer un sport à Sanvignes mais aussi et surtout de passer un bon moment. Alors, n'hésitez plus !

Les 14, 15 et 16 juin derniers, le Centre Communal d'Action Social de Sanvignes organisait une collecte de denrées alimentaires au magasin Maximarché de Sanvignes.

Annie, Florence et Martine ont récolté 306 kgs de denrées qui bénéficieront aux familles sanvignardes les plus démunies.

Un grand merci à ces trois bénévoles ainsi qu'à l'ensemble des généreux donateurs.

C'est en présence de Thierry Beausse, commissaire de police, de Jean-Claude Lagrange, maire, de Vivianne Perrin et Christian Defachelle, élus à la ville de Sanvignes que le Major Lydie Piquemal a remis les permis internet aux élèves de CM2 de Mme Léger et de M. Mas.

Le "Permis Internet pour les enfants" est un programme national de prévention pour un usage d’Internet vigilant, sûr et responsable à l’attention des enfants de CM2 et de leurs parents.

Si avant de laisser circuler un enfant seul dans la rue, on lui apprend les règles de prudence indispensables (circulation routière, mauvaises rencontres, incivilités...),sur Internet, c’est la même chose. Avant de laisser un jeune utiliser Internet seul, il est indispensable de s’assurer qu’il a assimilé les règles élémentaires de vigilance, de civilité, et de responsabilité sur Internet.

Choix du mot de passe ou de l’adresse mail, rencontres virtuelles, achats en ligne, cyber-harcèlement, respect de la vie privée... Le Permis Internet accompagne les enfants pour qu’ils puissent accéder au meilleur d’Internet en toute sécurité et apprendre les règles essentielles de prudence. Les risques sur Internet sont facilement évitables si les jeunes sont suffisamment informés et avertis. Le Permis Internet répond donc à une prise de conscience commune : la nécessité d’accompagner les enfants avant de les laisser surfer seul dans l’ère numérique.

Vous aussi, passez le permis internet avec vos enfants en visitant le site :https://www.permisinternet.fr/

Un DVD d'apprentissage est également disponible à la bibliothèque pour s'entrainer.

 

L’Alliance Dojo 71 fêtait ses 30 ans et pour l’occasion avait invité le temps d’un week-end Mme Cécile NOWAK, championne du monde et championne olympique.

Dès le vendredi, elle était mise à contribution pour un entrainement de masse avec tous les judokas des clubs voisins. Le lendemain, M. LAGRANGE lui a remis la médaille de la ville. Cécile Nowak  en a profité pour faire passer un message plus politique et encourager les instances dirigeantes à pratiquer la parité au niveau des postes à responsabilité.  En ce qui concerne le sport, elle espère que  le gouvernement et les élus locaux continueront à soutenir les associations, les premiers viviers à champions.

Comme elle avait un peu de temps, entre deux rendez-vous,  Cécile Nowak a accepté d'assister le maire pour un baptême républicain et elle a ensuite clôturer le week-end avec la cérémonie de remise des ceintures aux judokas de l’Alliance Dojo 71.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris